• Population : 1806 : 350 hab., 1946 : 176 hab., 1999 : 109 hab., 2007 : 105 hab.
  • Superficie : 491 hectares.
  • Altitude : 285 mètres.
  • Nom occitan : Lustar.
  • Etymologie du nom du village : Lustar vient de luts ou lutz : lumière, ce qui éclaire, clarté, splendeur.
  • Sobriquet des habitants : Los dançaires « les danseurs » (Rosapelly, vers 1910). Glapus « galapiat, vaurien » (Cansou de l’Apitro, 1899).

LUSTAR EN PHOTOS son église, son sentier de randonnées, son aire de pique-nique, ses points de vue…

Patrimoine en bref …

  • Historique Administratif : Sénéchaussée de Toulouse. Election d’Astarac. Baronnie de Barbazan. Canton de Trie depuis 1790.
  • Saint Patron du Village : Saint Martin, 11 novembre. Patron des tailleurs, vendangeurs, militaires, cavaliers, hôteliers. En 1928, Charles Brun note que «  le château de Lustar a été construit au commencement du 18° siècle, à l’endroit où il existe encore aujourd’hui, par les Fourquet qui s’étaient enrichis et avaient pu même acheter la « mouta » qui était le manoir des anciens seigneurs. C’est plutôt une habitation bourgeoise qui n’a absolument rien d’un « château-fort » (1).
  • L’église de Lustar est moderne (rebâtie au 19° siècle à l’emplacement de l’église médiévale détruite). (1)
  • Existence d’anciens terriers datant de 1775 de même type que ceux évoqués à Sadournin et Lapeyre. (9)

Blason :

« D’azur au mont cousu de sinople sommé d’une maison de sable, surmontée d’un soleil d’or. »

Le soleil d’or qui, sur un ciel bleu d’azur, trône au milieu de l’écu, tandis que ses chauds rayons éclairent la maisonnette sur la verte colline.