LA PLACE DU FOIRAIL
Elle occupait, après la destruction du couvent des Clarisses les actuelles places de l’Estelette et de la Résistance.

LA PLACE DE L’EGLISE
Cette place, était au cœur du bourg castral primitif. Elle a été dégagée au même moment et pour les mêmes raisons que les autres places du village, à la fin du siècle dernier, lorsque l’importance prise par le commerce et les marchés l’exigeait.

LA PLACE DE LA VOLAILLE
Le marché de la volaille se tenait rue de Villeneuve, les vendeurs et acquéreurs y étant mal à l’aise et la circulation impossible, la place de la volaille allait être ouverte en 1882, après l’achat et la démolition de la maison «Dallas» qui occupait toute la partie haute de la place actuelle. Il arrivait fréquemment que faute d’espace, on exposait même tout le long de la rue qui descend en direction du quartier de Carolle.

LA PLACE AUX CHATAIGNES
On y faisait les transactions durant ces fameux marchés.

LA RUE DES CHAPELIERS
Elle est typique des vieux quartiers de Castelnau et témoignait par une passerelle qui existait encore en 2003, des solutions d’adaptation sur le bâti dû à l’augmentation importante de la population au 19ème siècle.

LA PLACE DE LA POURCAOU
Elle était le lieu des transactions concernant le bétail (et spécialement les porcs). Elle a été réaménagée en 2003 dans le cadre d’un chantier de jeunesse.